Kate Middleton reconnaissante par l’énergie d’Elizabeth II

Un jour, elle sera reine. En attendant, elle observe le plus admirable modèle.

Si elle n’a pas pris part dimanche à la messe de Pâques célébrée à Windsor en présence de la famille royale, préférant célébrer cette fête en famille dans le Berkshire tandis que son mari William était en visite au Kenya, Kate Middleton n’en a pas moins eu ce week-end des pensées très touchantes envers la reine Elizabeth II, par télévision interposée. Le grand documentaire baptisé Our Queen At Ninety (« Notre reine à 90 ans »), commandé par la chaîne ITV dans la perspective des 90 ans de la monarque bien-aimée, le 21 avril 2016, a en effet été diffusé dimanche soir.

Le prince George et la princesse Charlotte de Cambridge

Parmi les extraits qui avaient été révélés en amont, on avait déjà pu entendre la duchesse de Cambridge dire, dans ce qui constitue sa toute première interview télévisée, combien la grand-mère du prince William a été prévenante envers elle, l’aidant à faire ses premiers pas dans le monde de la royauté. Elle se remémorait tout particulièrement leur première mission royale conjointe, en mars 2012 à Leicester, partageait le surnom – « Gan-Gan » – que donne à la monarque son fils le prince George, 2 ans et demi, ou encore signalait la joie d’Elizabeth II à la naissance de la princesse Charlotte et comment, à chacune de leurs visites, elle s’arrange pour faire un cadeau aux enfants. Autant de confidences prolongées par la diffusion de cette immersion exceptionnelle de deux heures dans la vie et l’œuvre de la reine, observées dans ses missions et racontées par ses proches…


Consciente, à l’aune des 64 ans de règne d’Elizabeth II, d’avoir encore tant à apprendre, la duchesse Catherine, âgée de 34 ans et membre de la famille royale depuis bientôt 5 ans, se montre admirative de la femme et de la souveraine qu’elle a su être malgré le poids colossal de son destin, elle qui monta sur le trône à 26 ans seulement : « Je n’ai aucune idée d’où elle tire son énergie, il faut que j’aille poser encore quelques questions, s’extasie Kate. Etant moi-même à la fois mère et nouvelle dans mon travail, je n’ai aucune idée de comment elle a réussi, tout en ayant quatre enfants. Réussir à trouver l’équilibre entre tous ces éléments, de la famille au travail en passant par l’importance de son rôle pour la nation, c’est extraordinaire. Et pendant si longtemps, aussi… C’est incroyable. » Dans ce même documentaire, le prince Harry avoue lui aussi n’avoir toujours pas percé à jour le secret de sa grand-mère !

L’histoire du chutney

Kate, dont on loue l’aisance avec le public, insiste tout particulièrement sur le côté accessible de la monarque : « Elle est tellement, tellement engageante. Je trouve qu’elle a le plus fantastique des sourires, et je crois que si la reine ne fait que sourire, cela donne aux gens une énorme dose de joie et une énorme dose de plaisir. Elle est si digne et calme… Chacun a l’impression d’avoir passé un moment privilégié avec Sa Majesté, et aussi une véritable connexion intime, et je trouve que c’est réellement un talent. » En écho à ces commentaires sur le personnage public, dans son rôle officiel, la duchesse de Cambridge glisse quelques impressions sur le versant personnel et familial : « Ce qui me frappe, c’est son amour pour les simples choses de la vie. On pourrait s’attendre à beaucoup de grandeur et tout un pataquès. En fait, ce qui me parle le plus, c’est son amour pour les choses simples, sans chichi, et c’est une qualité vraiment spéciale. » Pour exemple, elle raconte son inquiétude à l’occasion de son premier Noël royal à Sandringham, anxieuse quant au cadeau à faire à la reine : « Mince, qu’est-ce que je vais pouvoir lui offrir ?, m’étais-je demandé. Et je me suis souvenu de ce que j’aurais pu offrir à mes propres grands-parents. J’ai pensé à lui faire moi-même quelque chose, ce qui aurait pu être une catastrophe. Je me suis décidée à faire… en fait, c’était la recette de chutney de ma mamie. Et j’étais légèrement inquiète. Mais, le lendemain, j’ai remarqué que le chutney était sur la table. Et je trouve que ce simple geste, ça a compté énormément pour moi. J’ai noté cela en bien d’autres occasions depuis, et il me semble que cela montre tout simplement combien elle est attentionnée envers tout le monde. »

Au passage, l’épouse du prince William glisse quelques mots, élogieux eux aussi, sur le couple solide qu’Elizabeth II forme avec le prince Philip, son soutien permanent depuis 68 ans de mariage : « Bénéficier du soutien de votre conjoint, à vos côtés dans toutes ces circonstances mais aussi en privé, je pense que c’est vraiment quelque chose de spécial. William et moi avons encore beaucoup de chemin à parcourir ! », constate-t-elle avec amusement.

Icône glamour, Kate ne s’étend pas sur le style de la reine Elizabeth II, mais la princesse Eugenie d’York et la comtesse Sophie de Wessex le font pour elle, soulignant son élégance unique et son goût, lui aussi unique, pour les couleurs joyeuses. « N’oubliez pas, remarque avec à propos l’épouse du prince Edward, que partout où elle apparaît, il y a des foules de 20 000, 30 000, 40 000, 50 000 personnes, et que chacun veut pouvoir la voir. »

Princesse

Intéressée par la vie des stars depuis des années. Suit leurs actualités par les journaux, télévision etc. Aime bien s'informer de tout et faire partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *