Kate Nash agressée sexuellement chez elle

Victime d’un pervers, la chanteuse a pris la parole pour raconter l’agression digne d’un film d’horreur à laquelle elle a heureusement survécu.

Dans la lignée de Lady Gaga, Kesha ou encore Jaime King, la chanteuse Kate Nash est sortie du silence pour raconter qu’elle a été agressée sexuellement dans sa propre maison, par un homme qu’elle ne connaissait pas. L’angoisse absolue ! La belle Anglaise de 28 ans s’est servie des réseaux sociaux pour partager avec ses nombreux followers cette histoire digne d’un film d’horreur afin que cela serve d’exemple à d’autres jeunes femmes et en espérant que cela ne se reproduise pas à l’avenir.

Kate Nash détaille comment un inconnu s’est intro­duit dans sa maison alors qu’elle s’y trou­vait, seule, pour la tripo­ter.

« Il y a deux jours, je me suis fait peloter chez moi par un homme que je ne connaissais pas. J’étais toute seule et je me suis retrouvée prise au piège dans ma salle de bain, je me sentais terriblement menacée », a-t-elle raconté avant d’inciter les autres victimes à prendre la parole pour dénoncer les violences qu’elles ont subies.


kate nash agressée« Je partage cela avec vous parce que l’on encourage les femmes à garder le silence, à ne pas prendre la parole quand elles se font violer. On a peur d’aller porter plainte parce qu’on ne veut pas causer de problème ou faire une scène. On ne veut pas parler de ce genre de choses lourdes à porter et mettre les gens mal à l’aise. La plupart du temps, on dit que les femmes et les jeunes filles l’ont bien cherché, on les accuse d’en être à l’origine. Alors, on réfléchit à deux fois avant d’en parler, voire on ne dit rien. Mais il faut que cela cesse. Parler de ce genre de choses, ça permet d’éviter que ça ne se reproduise plus à l’avenir et ça nous rend plus fort, on est soutenue et on se sent plus en sécurité », a-t-elle rajouté en légende d’une photo un peu loufoque d’elle-même.

L’interprète de Fondations a précisé qu’elle postait volontairement un cliché un peu décalé pour détendre l’atmosphère, car « on n’a pas besoin de ressembler à une victime pour en être une ». « Je suis une vilaine fille venue tout droit de l’enfer mais ce genre de choses peut arriver à n’importe qui. Parlez et ne vous laissez pas décourager », a-t-elle conclu.

Princesse

Intéressée par la vie des stars depuis des années. Suit leurs actualités par les journaux, télévision etc. Aime bien s'informer de tout et faire partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *