Chloé 4 ans sauvée par le cœur d’une autre

Depuis 2014, la petite Chloé vivait sous assistance respiratoire, dans l’attente d’une greffe de cœur. Un don d’organes particulièrement difficile à cet âge-là… Mais, la veille de son anniversaire, le miracle s’est produit : Chloé a reçu un nouveau cœur. Un cœur qui lui a permis de vivre enfin une vie normale. Un an après, c’est une petite fille pleine d’énergie qui a fait sa rentrée en maternelle.

« L’an dernier, nous avons passé Noël à l’hôpital, au chevet de Chloé. Nous n’avons pas quitté sa chambre. Aujourd’hui, tout nous semble magique, le sapin, la chorale de l’école. On revient de si loin… » Pour Chloé et ses parents, 2015 a été une renaissance. Dans la nuit du 2 au 3 janvier, la veille de son anniversaire, la fillette de 4 ans a reçu le plus merveilleux des cadeaux. Un nouveau cœur.


Elle survivait grâce à un cœur artificiel

Placée dans le service de réanimation de l’hôpital Necker, à Paris, Chloé, atteinte d’une cardiomyopathie dilatée hypokinétique, survivait grâce à une assistance respiratoire et à un cœur artificiel. « Son cœur ne peut plus irriguer le reste de ses organes, nous expliquait alors Sabrina, sa maman. Sans cette machine, elle ne serait plus là. » 

Depuis 2014, Chloé, originaire de la région rouennaise, était dans l’attente d’une greffe. Son seul espoir. Inaccessible. Et puis le miracle a eu lieu : « Un don à cet âge-là, c’est très rare. Et il fallait de plus un donneur compatible. Nous avons eu beaucoup de chance. Il ne se passe pas un jour sans que nous pensions à cette famille qui a dit « oui » au don d’organes, alors qu’elle venait de perdre un enfant. Sans eux, Chloé ne serait plus là. Nous ressentons une immense gratitude et un profond respect », explique Sabrina.

« Aujourd’hui, Chloé court et fait du vélo »

Aujourd’hui, un an après cette transplantation, Chloé va bien. Et pour cela, il fallait bien toute la force d’une petite lionne. « Elle a dû réapprendre à marcher, à manger. Au début, nous vivions un peu reclus, car Chloé était trop fragile, elle ne pouvait pas être exposée aux microbes. Heureusement, elle a un sacré caractère et, comme tous les enfants, cette capacité folle à passer à autre chose. Quand nous regardons des photos, elle me demande même ‘Maman, pourquoi je portais un masque ?’ En septembre, Chloé a fait sa rentrée en maternelle. Elle court, fait du vélo, embête Louis, son grand frère qu’elle adore. Bien sûr, elle reste plus fragile qu’une autre. Il y a les traitements à vie, les visites de contrôle à l’hôpital. Mais notre princesse déborde d’énergie. Nous la voyons grandir. Sans le don d’organes, nous n’aurions jamais eu ce bonheur. »

Princesse

Intéressée par la vie des stars depuis des années. Suit leurs actualités par les journaux, télévision etc. Aime bien s'informer de tout et faire partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *