Paul Walker : sa fille empoche 10,1 millions de dollars

Et ce n’est pas lié à l’héritage de son regretté papa, mais plutôt à son ami impliqué dans l’accident, Roger Rodas.

En milieu de semaine, on apprenait que la plainte de Kristine Rodas, veuve du pilote Roger Rodas décédé avec Paul Walker dans un terrible crash le 30 novembre 2013, avait été déboutée. Porsche, mise en cause par le biais de la Carrera GT que Rodas conduisait alors, n’a pas été tenue pour responsable.

Une action en justice contre Porsche

Quant à Meadow Walker, fille de Paul Walker (qui était passage de la Carrera GT), elle a clamé par la voix de son avocat son intention de poursuivre encore Porsche AG. « Elle va continuer à se battre » pour faire la lumière sur l’accident, avait déclaré l’avocat de l’adolescente, qui est convaincue que son père acteur n’a pas tué lors du crash, mais dans l’accident qui a suivi et qui aurait pu être évité si la voiture n’avait pas été défectueuse.


Un chèque qui s’élève à 10,1 millions de dollars

On apprend aujourd’hui que la jeune fille de 17 ans va toucher un beau pactole… de la part de Roger Rodas. Selon Jeff Milam, son avocat, Meadow va hériter de 10,1 millions de dollars provenant de la fortune de Rodas, indépendamment de l’héritage de son père. La somme a été placée en fiducie « qui ne couvre qu’une partie de ce que son père aurait gagné en tant que star internationale si sa vie n’a pas été tragiquement interrompue » selon l’avocat. Mais plus surprenant encore, cette somme équivaut à une forme de dommages et intérêts qui confirme la part de responsabilité de Rodas dans l’accident. De son côté, Porsche a toujours clamé que c’est bien le pilote qui était responsable du décès de Paul Walker, et non la voiture. « À travers cela, Mr. Rodas, le conducteur du véhicule, prend une responsabilité partielle du crash », précise l’avocat de la jeune fille.

Princesse

Intéressée par la vie des stars depuis des années. Suit leurs actualités par les journaux, télévision etc. Aime bien s'informer de tout et faire partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *