Laurence Bocco­lini a envie de faire une pause avec Money Drop

L’animatrice de TF1 veut prendre un peu de vacances.

Mercredi 6 avril 2016, Laurence Boccolini était l’invitée du Grand direct des médias, sur Europe 1. L’occasion pour la reine de l’access de faire part de son envie de faire une « petite pause ».

Chaque soir, sur TF1, Laurence Boccolini cartonne avec Money Drop. Le jeu rassemble en moyenne 3,5 millions de téléspectateurs, une audience que tous les animateurs rêveraient d’atteindre et qui pourrait donner envie à certains d’apparaître plus à l’écran. Toutefois, ce n’est pas ce dont rêve la maman de Willow (2 ans et demi). Si elle se dit très heureuse des bonnes audiences de Money Drop, elle avoue vouloir faire une petite pause. « Personnellement, j’aimerais bien prendre un peu de vacances. Je n’ai pas envie arrêter définitivement, mais en faire un peu moins, faire une petite pause », a-t-elle confié.


Et, quand on lui a demandé ce qu’elle pensait du fait d’être omniprésente à l’écran, Laurence Boccolini a répondu : « Je ne suis pas une grande fan.(…) Je pense que ça use un tout petit peu le jeu. Je préfère quelque chose de plus événementiel. » Le message est passé. Rappelons qu’au départ, Money Drop n’était pas prévu pour être programmé quotidiennement. Pourtant, depuis septembre dernier, le jeu est diffusé tous les jours, en access, ce qui, semble-t-il, ne permet pas vraiment à la compagne de Mickaël Fakaïlo de laisser libre cours à ses envies.

En effet, Laurence Boccolini a avoué qu’elle songeait à tourner de nouveau dans une fiction : « J’aurais bien aimé. C’est quelque chose qui me taraude depuis quelque temps. Je ne peux pas vous dire qu’on me propose grand chose, on ne me propose rien. » En revanche, son public ne la verra jamais aux commandes d’un talk-show. Elle n’a aucune envie d’animer ce genre de programme et l’a fait savoir.

Princesse

Intéressée par la vie des stars depuis des années. Suit leurs actualités par les journaux, télévision etc. Aime bien s'informer de tout et faire partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *